Qui mieux qu’une mère est capable de reconnaître son enfant ? ღ

Comme vous le savez, les enlèvements d’enfants, meurtres, et autres histoires tristes font partie de notre quotidien. On en entend souvent parler dans les journaux ou à la télévision, et on nous présente toujours le même point de vue qui est celui des médias, en nous parlant de l’enquête et en essayant de faire les gros titres avec une histoire sordide.

Pour commencer ce blog, j’ai choisi de vous présenter deux livres que j’ai récemment lu qui tournent autour de ce sujet et que j’ai trouvé supers ! Il s’agit de L’écho du doute de Rebecca Frayn et Ceux Qui Restent de Jane Casey. Ce sont deux romans récents que j’ai achetés dans un vide grenier (comme la plupart de mes romans d’ailleurs !).

l-echo-du-doute-197782-250-400

À Londres, Dan part en classe comme tous les matins. Le soir, il ne rentre pas. Que lui est-il arrivé ? L’enquête ne fournira aucune réponse, ni les semaines ni les mois suivants. Trois ans plus tard, sa mère reçoit un incroyable coup de fil : le mystère de la disparition de Dan s’épaissit…

9782264061270

Sarah, huit ans, est la dernière personne à avoir vu son frère avant qu’il ne disparaisse. Seize ans plus tard, dans la même ville, elle découvre dans les bois le cadavre d’une de ses élèves. Et tout à coup, le cauchemar de son enfance resurgit… Décidée à affronter son passé, Sarah va rouvrir seule l’enquête sur son frère.

Ces deux romancières nous exposent un angle différent de celui des médias ; on se retrouve plongés au cœur du quotidien des familles, dans leur détresse et leur cauchemar. Les deux romans nous permettent de nous rendre compte à quel point leurs vies sont brisées, même des années après.

Le point de vue adopté par les narrateurs nous fait ressentir à quel point il est lourd de faire face aux médias et c’est pour cela que je les ai trouvé très touchants et très prenants.      

                      

ceux-qui-restent-de-jane-casey-922484946_ML9782714453372

L’écho du doute tape dans nos sentiments. Le rythme est lent, il y a très peu d’action – sauf à la fin – dans le but de nous faire ressentir la douleur qui paralyse les familles. Quant à Ceux qui restent, j’ai trouvé qu’il était bien plus mouvementé. On se retrouve au cœur d’une enquête, il y a beaucoup de rebondissements ce qui fait que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre. Contrairement à L’Echo du Doute, toute l’histoire ne tourne pas autour d’une seule disparition, plusieurs histoires se superposent ce qui fait qu’on ne se lasse vraiment pas !

Dans les deux cas, la lecture est très simple et le dénouement est surprenant et déconcertant.

J’ai beaucoup aimé les lire, j’avoue que j’ai une préférence pour celui de Jane Casey, certainement parce qu’il y a une double histoire et plus d’action 🙂 Ils sont vraiment très bien écrits et je pense qu’on comprend un peu mieux le sentiment des familles après les avoir lus.

Si vous décidez de les lire ou que vous connaissez des livres du même genre, n’hésitez pas à me le dire soit sur Twitter ou en commentaire ici !

Bonne lecture à tous ღ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s