J’ai lu : Isla and the Happily Ever After

isla montage fini

logo résumé

Isla vit à Manhattan. Son père est américain, sa mère française, c’est pour cette raison qu’elle va au lycée à Paris. Durant les vacances d’été, elle croise son « crush » de toujours dans un café : le talentueux dessinateur Josh. A la rentrée, les deux ados se rapprochent et une belle histoire d’amour commence. Malheureusement tout n’est pas si simple et malgré leur envie de créer un futur ensemble, de nombreux problèmes les attendent.

Picmonkey

Après Anna and the French Kiss et Lola and the Boy Next Door, j’avoue que j’attendais beaucoup de ce 3ème roman compagnon. J’étais vraiment contente de retrouver Anna, Etienne, Lola et Cricket dans certaines pages, puisqu’ils sont les amis de Josh (puis d’Isla). L’histoire change un peu des deux autres, cette fois-ci l’histoire d’amour se met en place dès le départ et on est confrontés aux difficultés que Josh et Isla rencontrent. Le meilleur ami d’Isla, Kurt, est autiste et il est difficile pour lui de s’entendre avec Josh et de devoir partager sa meilleure amie. De son côté, Isla ne peut pas s’empêcher d’être jalouse de l’ex petite amie de Josh, Rashmi. Pour compliquer encore, Josh est un adepte des punitions, colles et exclusions temporaires, et son père est une personnalité importante en Amérique (je n’en dis pas plus sinon ça sera du spoil !). C’était franchement bien pensé de faire prendre cette tournure à l’histoire, de voir comment évoluait leur relation, ça donne un nouvel aspect qui n’était pas présent dans les deux autres livres.

J’ai beaucoup aimé les lieux où se passe l’histoire : entre Manhattan, Paris et Barcelone, trois villes de rêve ! Certains ont reproché le fait qu’Isla soit un personnage « vide », sans âme. C’est vrai que contrairement à Lola et sa passion omniprésente pour la couture et Anna qui adore le cinéma, Isla n’a pas vraiment de passion (alors que Josh adore l’art) mais ça ne m’a pas vraiment dérangée. Elle aime les livres d’aventure, elle doit faire attention à son ami Kurt et puis on s’aperçoit vite que c’est une fille peu sûre d’elle qui a besoin d’attention et se cherche encore. Et puis on la voit changer au fil du livre : Josh la pousse à sortir de sa routine, à prendre des risques, à grandir. Bon c’est vrai qu’à un moment du livre j’ai un peu eu envie de la gifler, de la secouer pour qu’elle se réveille mais bon..

J’ai adoré ce livre et la fin est géééniale, ça clôture par-fai-tement les 3 livres ! J’ai été surprise et j’ai bien rigolé. Et puis il y a plein de moments adorables, que toutes les filles aimeraient vivre, qui font rêver. Plusieurs éléments des livres précédents sont repris ce que je trouve super aussi ! ça apportait vraiment un plus, surtout qu’on retrouve l’humour et le charme d’Etienne (alias St Clair).

1680-isla-and-the-happily-ever-after-wallpaper

C’est pas mon préféré des 3, dans l’ordre de préférence je dirais : Anna, Isla puis Lola. Mais je lui ai mis 5/5 sur Goodreads (et je crois qu’il a 4 ou 4.5/5 !). Anna reste mon préféré parce que c’était le plus drôle et puis l’histoire d’amour la plus mignonne je trouve.

PzdCruycUIP

Je vous conseille vraiment de les lire, ils sont super simples, vite lus et très agréables. Lola sera traduit très prochainement mais je pense qu’il va falloir attendre encore un moment pour Isla qui vient de sortir récemment en anglais..

logo nlb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s