J’ai lu : Paper Towns

nothing like books8-001

logo résumé

« Mar-go-Roth-Spie-gel-man, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s’introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l’entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit.Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo ne se présente pas au lycée, elle a disparu.Quentin saura-t-il décrypter les indices qu’elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s’en approche, plus Margo semble lui échapper… » (Goodreads)

Picmonkey

Je l’avais dans ma PAL depuis environ un an et je me suis enfin décidée à le lire quand j’ai vu que le film sortait ce mois-ci. Après Nos Etoiles Contraires, j’ai redécouvert avec plaisir la plume de John Green que j’avais tant aimée. Paper Towns (en VO Paper Towns , ou en VF La face cachée de Margo  ) est une lecture dont j’attendais beaucoup. J’ai tout de suite accroché avec Quentin le personnage principal. C’est le garçon sympa, pas très populaire, un peu martyrisé par les mecs populaires et très vite mal à l’aise lorsqu’il se trouve face à une fille. Il est attachant et surtout très drôle lorsqu’il est avec ses deux amis Radar et Ben. C’est mon aspect préféré dans ce livre : ces 3 personnages, ainsi que Lacey (qui apparaît plus tard, c’est l’une des amies de Margo) sont vraiment drôles. Je ne peux pas trop en parler sinon je vais spoiler, mais ils vont tous les 4 partager un moment vraiment drôle dans l’histoire. Les répliques sont pleines d’humour, on retrouve aussi des petits moments de réflexions philosophiques (c’est le retour des métaphores !) qu’on peut tous comprendre et qui nous donnent l’impression d’être dans l’histoire avec les personnages.

Pour parler un peu du sujet principal du livre, c’est à dire Margo, j’ai eu un blocage avec elle. Elle était amie avec Quentin lorsqu’ils étaient petits, puis ils se sont complètement éloignés même si lui ne l’a jamais oubliée, et un beau jour elle se permet de réapparaître dans sa vie et de tout changer. C’est un peu la fille qui attire tout le monde : elle est mystérieuse, se fait respecter, c’est un peu la reine. Je l’ai trouvée égoïste, comme si le monde entier devait tourner autour d’elle. Et j’ai surtout eu du mal avec elle à la fin du roman. J’étais déçue d’elle, un peu énervée, et ça m’a un peu gâché la fin. J’ai eu l’impression que c’était une petite capricieuse, comme si tout le monde se démenait pour elle alors qu’elle se fiche de tout.

Autre problème : j’ai eu l’impression de relire Looking for Alaska. Niveau personnalité, Margo = Alaska. Les deux sont lunatiques et égoïstes. Et puis l’histoire se déroule un peu de la même façon : tous les personnages tentent de comprendre la personnalité mystérieuse de Margo/Alaska. Du coup ça m’a un peu dérangée cette impression de déjà vu.

Malgré tout ça c’est plutôt une bonne lecture. J’ai passé un bon moment, j’étais intriguée, j’ai rigolé, même si j’avais un peu un sentiment de déception en refermant le livre. En ce qui concerne la VO, je ne le conseille peut-être pas pour une 1ère lecture mais si vous êtes habitué c’est simple à suivre. Je vous laisse avec la BA du film, et à très vite !

logo nlb

Publicités

Une réflexion au sujet de « J’ai lu : Paper Towns »

  1. Ping : Bilan mensuel des lectures / Août |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s