J’ai lu : Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part

2015-11-17.jpg.png

Hello !

J’ai fait un tour chez Emmaüs samedi dernier et j’y ai acheté quelques bouquins, dont Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Anna Gavalda. J’étais un peu en panne de lecture ces derniers temps, plus envie de lire de YA ni de dystopie, j’en ai beaucoup trop lu ces derniers mois. En plus, j’adore cette auteure et j’achète les livres qui me manquent d’elle dès que j’en ai l’occasion.

logo résumé

« Quand j’arrive à la gare de l’Est, j’espère toujours secrètement qu’il y aura quelqu’un pour m’attendre. C’est con. J’ai beau savoir que ma mère est encore au boulot à cette heure-là et que Marc n’est pas du genre à traverser la banlieue pour porter mon sac. J’ai toujours cet espoir débile. »

Les personnages de ces douze nouvelles sont plein d’espoirs futiles ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu’il leur arrive, ils n’ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroiques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d’émotion qu’ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d’Anna Gavalda.

Picmonkey

Ce livre m’a fait découvrir le quotidien de 12 personnes lambdas. Les histoires racontées pourraient être les vôtres comme les miennes. Un père de famille qui n’a jamais oublié son premier amour, un cadre dont la vie bascule après un accident, un militaire qui rentre chez lui pour son anniversaire ou encore la terrible revanche d’une vétérinaire. 12 histoires qui sont en fait des nouvelles, puisque chacune compose un chapitre qui dure entre 5 et 10 pages (plus ou moins).

Un rythme rapide, donc, et très efficace. Pas le temps de s’attarder sur des détails superflus et sans intérêt, Anna Gavalda va droit au but. On découvre tout de suite chaque personnalité, chaque environnement, et les problèmes propres à chacun. Et c’est très efficace : j’ai été tout de suite entraînée et j’ai su que j’allais adorer. Tous les registres sont présents : le tragique, l’humour, le sarcasme, et le style est très oral. Tous les univers sont tellement différents et pourtant on pourrait s’identifier à chacun. A peine le temps de commencer et d’apprécier un chapitre qu’on passe tout de suite au suivant, et c’est vrai que parfois on en voudrait un tout petit peu plus. Pourtant ce petit plus serait sûrement de trop, Anna Gavalda choisit si bien ses mots qu’un rajout serait inutile : tout a déjà été dit. En quelques pages, c’est comme si tout un livre avait été écrit.

Moi qui ne suis pas une grande fan des nouvelles, j’ai pourtant adoré. Le choix des personnages est tellement bien fait, avec quelques surprises dont j’aimerais vraiment parler mais je ne peux pas, dommage..

En bref, ça se lit vite, sans se prendre la tête, c’est facile et super entraînant. On a toujours hâte de tourner les pages pour découvrir le personnage suivant, ses problèmes, ses doutes, sa vie. C’est tellement intéressant, j’avais l’impression de voir des mini-reportages sur des styles et milieux de vies différentes.

Je crois que c’est compris : j’ai a-do-ré. Rien à redire. J’ai adoré la plume, les idées, tout. Si seulement il y avait eu plus d’histoires, ça m’aurait bien arrangée !

N’hésitez pas à me faire partager vos avis si vous aussi vous l’avez lu, ou  à me dire si mon avis vous a donné envie de le lire.

Je voulais rajouter une petite pensée à toutes les victimes des attentats du 13 novembre ainsi qu’à leurs proches. Que tout le monde reste soudé et fort face à la lâcheté. ribbon-black_68

logo nlb

Publicités

Une réflexion au sujet de « J’ai lu : Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part »

  1. Ping : Ma wishlist de Noël |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s